Projection de vacances

Plus que deux jours avant la quille, je vais bientôt pouvoir m’insoucier de carpe diem jusqu’à la gueule pendant quinze jours, m’enfuir le cerveau dans le sable vendéen comme l’autruche s’abritant de la tourmente révolutionnaire, m’accrocher à la légèreté...

Lire la suite