Pub, encore et toujours !

Publié le par Meuble

Aaah, la pub... source d’inspiration inépuisable ! Hé oui, ce matin encore, j’ai entendu deux magnifiques publicités radiodiffusées, dont la première aurait mérité que je l’enregistre comme pièce à conviction !

 

Cette première œuvre, j’en avais déjà parlé ici-même : c’est la pub pour le caca light (oups... lapsus ?) coca light. Exactement le même spot que la dernière fois, « le coca light, ça peut être avec ou sans glaçon, avec ou sans rondelle de citron, avec ou sans paille, avec ou sans terrasse, avec ou sans copine... mais ce sera toujours sans sucre et sans calories ! » Je vais finir par la connaître par cœur, à force... Encore que, je la retranscris comme ça ici, mais si ça se trouve, il faudrait l’écrire plutôt « [...] ce sera toujours cent sucres et cent calories ! » Mais là n’est pas la question d’aujourd’hui. Le fait marquant, c’est que le magnifique message de prévention qui suivait les fois précédentes le spot, à savoir « évitez de manger gras, sacré, sulé », ou quelque chose du genre, avait été remplacé par celui-ci : « pour votre santé, évitez de grignoter ». Ce qui change absolument tout ! Car, d’après ma définition de grignoter, que je vous livre ici, histoire que tout le monde puisse partir sur les mêmes bases, grignoter se définit comme suit : « Manger petit à petit en rongeant. » Notez donc le verbe « manger », et non « boire » ! Le coca light a donc changé de format, et est devenu solide !! Pour ceux qui s’insurgeraient en prétextant que « manger » = « avaler un aliment », je vous livre ici, histoire que tout le monde puisse partir sur les mêmes bases, la définition de « manger » : « Mâcher et avaler un aliment dans le but de se nourrir. » Maintenant, essayez de mâcher un truc liquide, pour voir...

 

Première constatation, donc : le coca light est désormais consommable sous forme solide ! Un peu comme un Mister Freeze, je suppose, mais chaud. Sinon, ça s’appellerait un Mister Freeze... La deuxième constatation, et non la moindre selon moi, est que cette modification voit le jour peu de temps après la mention de l’incohérence publicitaire coca-lightienne sur mon blog ! Je suis sûr qu’on m’espionne à mon insu, et qui plus est, sans que je le sache ! Que ce soit coca qui ait fait pression (même s’ils font pas de bière) pour revoir les modalités des messages de prévention, ou que ce soient les auteurs des messages de prévention qui ont revu l’adéquation entre leurs messages et les spots de pub’, le constat est le même : on m’observe ! Bon, ok, en même temps, c’est un blog, c’est public, n’importe qui peut tomber là-dessus... Mais il n’empêche que c’est troublant, non ?! Non ? Bon, ok... Mais si ça se trouve, y a des gens qui sont payés pour faire du REX sur ces messages de prévention, et qui scannent internet à la recherche des moindres traces d’un quelconque écrit à leur sujet ! Ils font des études de marché, avec tout ça, ils nous connaissent par cœur, Big Brother is watching us !

 

Oui, bon, d’accord, on le savait déjà, qu’on est espionné de partout sur la toile, et que nos moindres faits et gestes sont logués, enregistrés, disséqués, de manière à établir un profil fidèle de notre personne (sans passer par Facebook...), visant entre autre à nous fournir des publicités toujours plus ciblées... Bande de rapaces !

 

Deuxième constatation, donc : mon blog est peut-être magique ? Suffit-il que je fasse une remarque ici pour qu’elle soit prise en compte et qu’un correctif arrive ? Parce que ma CG a toujours du mal avec les drivers nvidia récents, et freeze l’écran sous GW pour une raison inexpliquée (entrée en boucle infinie, peut-être, d’après les bugs liés à nv4_disp.dll que j’ai trouvés, mais aucune des solutions proposées ne fonctionne...) Alors si quelqu’un pouvait me donner la solution, ce serait sympa, merci ! (on verra bien si ça marche, hein, on sait jamais...)

 

Bon, je gresse, je gresse, et j’ai toujours pas scuté sur ma deuxième pub’ ! Quelle est-elle donc, cette magnifique œuvre qui a su retenir mon attention ? Elle l’a d’abord captée, mon attention, d’ailleurs, et ce, uniquement grâce à un message de prévention, d’une nouvelle nature, qui vient de sortir, apparemment, au moins à la radio. La pub’ en question était pour une marque de lessive. Je peux pas vous en dire plus, la radio était juste en bruit de fond dans ma voiture (normal, c’étaient les pubs), et je n’écoutais que d’une demi-oreille en attendant que la musique reprenne la place qui lui revenait de droit. Mon esprit a donc vaguement compris qu’il s’agissait de lessive en entendant un somptueux extrait du style « pour 2 barils de 350 litres achetés, un troisième baril de 2 litres offert ! » (voix de commercial basique et certainement peu scrupuleux) / « Oh bah oui alors, avec cette offre, j’aurais le temps de voir venir :) ! » (voix de ménagère excessivement contente devant cette promotion exceptionnelle). La pub s’est terminée, et juste après, comme on l’entend d’habitude sur les messages ventant les mérites gustatifs allégés de douceurs chocolatées, les auditeurs chanceux ont eu l’immense joie d’entendre un message de prévention ! Je vous le livre donc, en exclusivité totale (enfin, pour ceux qui ne l’ont jamais vu ni entendu, et qui n’iront pas le chercher ailleurs) et avec une parfaite imprécision due à ma mémoire défaillante, puisque j’ai entendu cette merveille ce matin, et que là, on est ce soir :

« Produit dangereux, pour votre sécurité, lisez les précautions d’emploi. »

 

Alors, c’est pas beau, ça ? J’entrevois déjà toute une nouvelle gamme, collection automne-hiver : « Pour la santé de votre enfant, ne lui donnez pas ce jouet s’il a moins de 8.173 ans, il contient des petites pièces pouvant être inhalées » pour des jouets, ou « Pour votre santé, consommez les aliments avant leur date de péremption » pour la nourriture, ou encore « pour votre santé, échauffez-vous avant tout effort intense » pour les articles de sport, ou, bien sûr, « pour votre santé intellectuelle, éteignez votre télévision ».

 

Non, franchement... c’est moi, ou on nous prend de plus en plus pour des analphabètes incapables de s’occuper d’eux-mêmes et qu’il faut tenir par la main pour qu’ils réussissent à vivre en bonne santé, des assistés qui ne sortent plus de chez eux parce que c’est trop dangereux, des moutons qui obéissent à la moindre injonction préventive privative de liberté individuelle sous couvert d’amélioration de la vie quotidienne ?

 

Et qui sont ceux qui, sous couvert de ce patriarcat protecteur, nous prennent par la main pour éviter qu’on se blesse ? Qui sont-ils pour savoir mieux que nous ce qui est bon pour nous ? Qui sont-ils pour oser se déclarer référence en la matière ? Comment osent-ils se proclamer implicitement membres d’une élite, puisqu’ils possèdent la connaissance de ce qui est juste ?

 

Et je suis sûr qu’ils n’appliquent même pas leurs préceptes pour eux-même...

Publié dans Pensées en bouquet

Commenter cet article

Meuble 05/12/2007 18:44

Ce serait tout à fait possible en France, je pense... mais il faut la mentalité qui va avec ^^ !

Lelf 05/12/2007 10:36

Meuble : c'est bien évidemment à ça que je faisais référence.Mais c'est plus seulement aux States aujourd'hui. Les entreprises se protègent, point. Ca ne m'étonnerais pas de voir ce type de procès en France aujourd'hui.

Coyote 04/12/2007 20:43

Votre débat sur les messages de prévention et le coca light me passionne, cependant je sors totalement du sujet pour profiter du thème de la pub et en citer une que j'adore à la radio en ce moment.Malheureusement, je ne me souviens que du slogan, et du produit vendu, à savoir un plan retraite chez Préfon Retraite (othographe approximative).Bref, le slogan, à la fois original, inattendu et sans aucune conotation :"souple et solide à la fois"Celui qui trouve la référence gagne une fraise tagada.

Meuble 04/12/2007 20:01

le pacha : effectivement, je l'ai de nouveau entendue ce matin, avec le message "attention c'est sucré c'est pas bon" ! J'étais déçu...lelf : les trucs genre "enlever la pate à modeler avant de manger le babybel", c'est pas de la prévention, c'est de la protection ! Parce qu'aux states, les gens peuvent gagner des procès et se faire un max de thune à cause de conneries comme ça. "ah bon, fallait pas ? pourtant c'était pas marqué qu'il fallait pas ! ben vous allez me donner de l'argent en tant que dommages et inérets, alors !" Du coup, les entreprises se protègent...

Lelf 04/12/2007 10:03

C'est pas nouveau que les plans nutrition-santé utilisent des vecteurs niais. Ni que les entreprises collent des trucs absurdent sur leur produit (ah bon, enlever la peau rouge du babybel avant de le manger ?).Pour ces dernières, y'a de la prévention je pense. On a vu des procès se faire et être gagné parce que le type avait pas enlevé le plastique autour et que c'était pas marqué que c'était dangereux, qu'il fallait l'enlever avant... Donc ce genre de précision est malheureusement nécessaire.Je rejoins Panthère ensuite. N'oublions pas que nous sommes bien éduqués, avec une capacité de réflexion supérieure à la moyenne (y'a qu'à regarder le QI moyen déjà et puis ensuite nous on a fait des études). Certaines personnes ont besoin d'entendre des choses que nous pensons triviales.Ceci dit, je suis d'accord que la pertinence de ces messages est proche de zéro. C'est bien malheureux. Mais bon, ça ne doit pas être facile une campagne nutritionnelle à grande échelle non plus...