Caméra et ballon rond

Publié le par Meuble

Après les magnifiques résultats de notre chère équipe nationale de foot au récent Euro2008, le sélectionneur / entraîneur Raymond D. (je pense qu’il a assez de problèmes comme ça, je conserve son identité secrète) sera peut-être remplacé. Ou peut-être pas. Parce que Platini l’aime bien, et Ribéry aussi. Toujours est-il qu’apparemment (mes sources sont les longues discussions à répétition ayant cours au bureau), tout le monde le trouve incapable et pense pouvoir faire, sinon mieux, au moins aussi bien. En terme de sélection. Pour l’entraînement, faut voir. Mais leur estime à son égard ne remonte pas tellement vis-à-vis de ses qualités d’entraîneur...

 

C’est pourquoi cette idée m’a traversé la tête : puisque le foot semble être le sport le plus plébiscité chez nous, que tout le monde s’investit dans ce sport au point de s’inclure dans l’équipe (« On a ga-gné ! » Heu… non, les gars, vous avez pas joué, vous…), que tout le monde pense avoir des talents innés de sélectionneur, que l’équipe de France est une denrée nationale, et qu’il semblerait que tout le monde soit prêt à envoyer des SMS surtaxés… pourquoi ne pas créer de la télé-réalité footballistique ?

 

Le principe est simple : des candidats (les joueurs d’envergure internationale), des téléspectateurs, une émission hebdomadaire qui suit les joueurs, des votes. Des joueurs à éliminer, ou à encenser. Plus de sélectionneur officiel, une multitude de sélectionneurs officieux. Un entraîneur à élire. Une équipe à créer. Parole à la majorité.

 

Et si l’équipe se plante ? Ne pas élire le bon candidat, ça arrive, même pour l’Élysée… Mais de toute façon, pas de problème : si l’équipe se plante, ce sera la faute de l’entraîneur. Le fusible est toujours là !

Publié dans Pensées en bouquet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noë 04/07/2008 19:58

Ouaip! Moi aussi j'aime bien l'idée!

Q1 03/07/2008 16:56

J'adore l'idée :DLa Bleu Academy...

mbfcs2 02/07/2008 23:53

Hum, je crois savoir que ça existe déjà, en tout cas une équipe gérée via le net et les internautes, j'en suis certain.Quant au "on", ça va plus loin que faire partie d'une équipe ; dans ce cas, on interdit aux dirigents aussi de l'employer, même aux remplaçants qui n'ont pas joué... On s'indentifie à une équipe, on la supporte, on est content quand elle gagne, quand elle perd, et si, par exemple, les équipes nationales ont des meilleurs résultats quand elles organisent un tournoi, c'est aussi grâce au soutien des supporters. Enfin c'est mon point de vue, le "on" ne veut pas dire qu'on a joué, mais qu'on s'identifie à une équipe (d'ailleurs ça va plus loin que le foot).Bon, après tu vas me dire qu'on peut tout aussi bien s'identifier à un groupe, un artiste, sans dire "on" (mais là je m'auto-contrerai en disant qu'il n'y a pas d'opposition entre deux groupes)