Manège de pompiers

Publié le par Meuble

Anecdote de ce matin, dans la lignée de celle d’hier : cette fois-ci, implication d’un tronçon de route à 2 x 2 voies, de deux carrefours délimitant cette portion de route, et d’un camion de pompiers.

 

Reconstitution :

 

http://antre.du.meuble.free.fr/Blog/CR01.JPG

 

Venant d’une route perpendiculaire à la route principale, je m’engage sur le carrefour pour tourner à gauche (trajectoire verte). Arrivé au milieu (au niveau du point bleu), un camion de pompiers, arrêté au feu rouge sur la voie pour tourner à gauche, et se situant donc à ma gauche, allume gyrophares et sirène et commence à avancer. Un problème sur lequel ils doivent intervenir urgemment ? Comme l’engin n’a pas de clignotant allumé, et que je suis au milieu du carrefour, je continue tranquillement ma trajectoire pour libérer la place et le laisser continuer tout droit.

 

En fait, le vil camion rouge voulait juste faire demi-tour (toujours sans clignotant, merci de prévenir...), et s’engage donc sur la même route que moi. Le temps de faire sa manœuvre, il est donc relativement loin derrière moi, et je me dit qu’il ne roule pas tellement vite, à sa place j’aurais accéléré comme il faut pour arriver au plus vite sur le lieu de l’intervention. Mais à vue de nez (si si, mon nez à un œil), il devait rouler à 70 km/h maxi. Il finit quand même par me doubler, et il se trouve donc devant moi lorsqu’on arrive au carrefour suivant.

 

Pour bien visualiser cette nouvelle intersection, sachez que c’est la même configuration que la précédente, sauf que cette fois le camion de pompiers et moi sommes sur la route principale. À partir de là, il y a une voie pour tourner à gauche, et les deux voies qui continuent tout droit, ou qui permettent de tourner à droite. L’ordre des feux tricolores ayant son importance, je précise que la boucle est la suivante :

feu vert pour la voie qui tourne à gauche (en bleu sur la photo ci-dessous)

après qu’il soit passé au rouge, feu vert pour les deux voies qui permettent de continuer tout droit, ou de tourner à droite (en vert sur la photo)

après qu’il soit passé au rouge, feu vert pour les routes secondaires (en rouge sur la photo)

après qu’il soit passé au rouge, ça reboucle, feu vert pour la voie qui tourne à gauche

 

http://antre.du.meuble.free.fr/Blog/CR02_config.JPG

Par ailleurs, je précise que la photo date un peu : le carrefour a été refait il y a peu, la voie pour tourner à gauche est maintenant mieux séparée des autres, avec notamment un petit terre-plein de séparation. Ça évite que des gens démarrent tout droit quand le feu pour tourner à gauche passe au vert... oui, c’est déjà arrivé, et j’en ai même été témoin plusieurs fois... Heureusement ça s’est arrangé depuis les travaux, la séparation est plus visible, et il y a moins de risques de confusions, même s’il fallait quand même pas être doué avant pour pas voir la différence...

 

Bref, lorsqu’on arrive sur ce carrefour, le feu pour tourner à gauche est vert, celui pour aller tout droit est rouge, et il y a des voitures sur les deux voies, bloquant le passage au camion de pompiers, qui visiblement souhaite aller tout droit. Celui-ci, gyrophares hurlant et sirène clignotant, s’engage alors sur la voie pour tourner à gauche, libre de tout obstacle, pour contourner les voitures. Avant qu’il ait fait sa manœuvre, le feu passe au rouge, et celui pour aller tout droit passe au vert. Les voitures commencent donc à démarrer, et se collent sur la droite pour laisser au camion de pompiers la place de se rabattre et de se remettre sur la bonne voie. C’est là que, contre toute attente, il tourne en fait à gauche ! Toujours sans clignotant, d’ailleurs... Encore heureux que ce soit voyant, un gros machin rouge comme ça, avec son et lumières...

 

Le voyant faire, j’ai donc juste le temps de penser que le sinistre sur lequel il doit intervenir doit être dans le quartier sur la gauche, mais le fourbe n’avait pas fini sa manœuvre ! Portant sans doute à gauche, il continue tranquillement son virage, et finit donc son demi-tour... Oui, pour se retrouver sur la même route, mais dans l’autre sens, pendant que moi, je continuais tout droit...

 

http://antre.du.meuble.free.fr/Blog/CR02.JPG

 

Nos chemins s’étant séparés, je n’ai pas donc vu la suite, mais je suppose qu’ils devaient s’ennuyer, et qu’ils s’amusaient donc à faire des tours sur cette route, en grillant les feux rouges et sans prévenir, pour finalement pas grand-chose...

 

http://antre.du.meuble.free.fr/Blog/CR01-CR02.JPG

 

Étant quand même un brin rationnel, et voulant laisser la mauvaise foi de côté, j’ai supposé que c’était un pilote novice qui s’entraînait... Je ne sais pas si ça se fait, comme formation, mais je suppose qu’ils doivent bien avoir des stages « d’apprentissage de la conduite inconsciente en milieu urbain », et qu’il y a des exercices pratiques sur la voie publique aux heures de pointe. J’espère en tout cas que c’est l’explication, parce que s’ils faisaient ça sans raison, c’est assez risible, voire pitoyable, inutile, et inconscient ; et s’il y avait vraiment une urgence, je plains les victimes, qui ont dû attendre un moment, le temps que les secours se repèrent et trouvent leur chemin... Sinon, un GPS, c’est plus très cher et ça peut être utile !

 

Publié dans Tranches de vie

Commenter cet article

CC 08/03/2010 20:20


J'ai le tournis!!!