Soleil

Publié le par Meuble

"Les jours rallongent... C'est bientôt l'été !"

Publié dans Tranches de vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lelf 08/01/2010 12:03


Non, le problème c'est que j'ai déjà passé 5 putain de semaines dans le noir et que j'en devenais cinglée à force. Donc maintenant qu'ils ont presque fini, je préfère ouvrir tout le temps et fermer
quand ils arrivent.
C'est pas l'échafaudage qui m'énerve, c'est que tant qu'il est là ça veut dire que des gens peuvent atterrir sur ma terrasse et travailler dessus. Et c'est pas très agréable de voir des inconnus
devant sa fenêtre (surtout quand ils peuvent tout voir à l'intérieur aussi).
La neige est mon amie, ils viennent pas ces jours là 


Meuble 07/01/2010 15:43


Alors, heu, si c'est la vue de l'échafaudage qui te perturbe, propositions :
1. fermer les volets, comme ça tu verras pas l'échaffaudage, et tu pourras te balader à poils sans problème !
2. peindre l'échafaudage de manière à ce qu'il se confonde avec l'arrière-plan, comme ça tu le verras plus, et tu pourras te balader à poils sans problème !
3. mettre une grosse bâche sur l'échafaudage, comme ça tu le verras plus, et tu pourras te balader à poils sans problème !
4. fermer les yeux, tout simplement, comme ça tu verras plus l'échafaudage, et tu pourras te balader à poils sans problème !
5. et avec juste un gros rideau opaque, ça va pas ? Comme ça tu verras plus l'échafaudage, et tu pourras te balader à poils sans problème !
6. j'aurais bien des solutions plus définitives, mais l'intégrité de la structure mise en cause s'en trouverait quelque peu altérée, alors je suis pas sûr que ça n'engendre pas d'autres problèmes
par la suite, mais au moins, entretemps, tu pourras te balader à poils sans problème !
7. parce que 7, c'est un bon chiffre, et que de toute façon, il t'empêchera pas de te balader à poils !


Lelf 07/01/2010 13:18


Je sais rien du tout, c'est bien ce qui m'embête le plus.
Parce qu'en pratique, ils ne sont pas souvent sur la terrasse, mais dans le doute on ouvre jamais grand les volets (sauf si on  rien entendu pendant plusieurs heures).
Bref, je me sens tel l'animal traqué par le chasseur, espérant que le feuillage de ce petit buisson là sera assez touffu pour ne pas qu'il remarque que je suis en pyjama.
Tant que je verrai cet échafaudage par ma fenêtre, je ne serai pas tranquille (en même temps, je suis jamais tranquille, mais au moins pouvoir me balader comme je veux chez moi, baignée
par les rayons solaires qui chauffent ma peau séchée par le froid. 


Meuble 05/01/2010 12:30


J'y suis pas depuis longtemps, sur facebook, j'avais pas vu... sauf hier où effectivement t'en parlais aussi ^^

Y en a encore pour longtemps, tu sais ?


Lelf 05/01/2010 11:50


Je mettais à jour sur Facebook pour le ravalement.
On en était à cinq semaines, puis je suppose qu'ils ont eu des vacances et hop, les revoilà.
Hier c'était deuxième couche de peinture pour la balustrade je crois.
Et j'en ai plus que marre ^^