Spectateur impausé

Publié le par Meuble

Je veux exprimer une idée

Avec force verve et beaux phrasés,

Et quelques rimes qui accrochent,

Qui coulent, fluides, sans anicroche.

Mais les mots se coincent au fond

De mon bulbe qui se morfond,

Se plaint, boude et se ratatine,

Moisi comme une vieille tartine.

 

Il reste là et se tient coi

Imposant le silence au moi,

Au surmoi, au subconscient,

Réfrénant tout épanouissement :

Immobile alors qu’autour tout tourne,

Il reste là et se détourne,

Immobile alors qu’autour tout grouille,

Il reste là, stoïque, et rouille.

 

Que la vie se révolutionne,

Que les envies s’ambitionnent,

Il n’est plus acteur mais scrutateur

Des existences et des bonheurs

De tous ces êtres, ces autrui

Qui gravitent autour de lui :

Spectateur il regarde, morose,

Sa propre vie figée, en pause.

 

Il lui manque pour repartir

Un flot incapable de tarir,

Une source d’inspiration

Chatouilleuse d’imagination,

Cette puissance débridée,

Génératrice de toute idée,

Et par qui la création fuse :

L’insinuative voix d’une muse.

 

Elle réveillerait les sentiments

Enfouis au plus profondément

De cet être à l’âtre échaudé

Par le monotone des années,

Ressusciterait les émotions,

Les envies, folies et passions,

Les pulsions, craintes et amours,

Pour reprendre enfin le cours

D’une existence interrompue,

Guidée cette fois par les nues,

Qui n’influenceraient plus que l’art,

Mais toute la vie, en étendard ;

Donneraient envie d’avancer

Sur chemins tortueux et routes pavées

De bonnes intentions ou d’écueils,

De naissances ou bien de deuils.

 

Je cherche ainsi à renaître

Sous l’impulsion du seul être

Capable de transformer

Une vie fade en vie rêvée,

Et encenser tous les jours l’âme :

L’amie, l’amante, la muse… la Femme.

Commenter cet article

T 04/06/2012 08:36


Comment tu fais exprès de pas comprendre mon message. Pouet !

Meuble 03/06/2012 00:43


Héhé, "c'est nul", c'est donc un commentaire général sur l'ensemble des billets posés ici :P ?


 


Merci, c'est gentil d'être passé :) !

T 31/05/2012 08:45


Je lis toujours tes textes, sans jamais savoir quoi dire. C'est nul. Donc pour une fois je laisse une trace :


:/